Douleur post laser de condylomes périanaux

Mlle X, 27 ans, a bénéficié d’un traitement de condylomes péri anaux il y a 5 ans.
Malheureusement ce traitement c’est compliqué d’une surinfection à staphylocoque avec abcès périanaux à gauche de  l’anus qui ont nécessité une antibiothérapie et des soins locaux prolongés.

Dans les suites la patiente à développer des douleurs de la fesse gauche mal définis rendant la position assise de plus en plus inconfortable et avec le temps une impossibilité de s’assoir. La douleur est intense et ne lui permet plus d’avoir une activité professionnelle.

A l’examen on retrouve une dysesthésie nette dans le territoire clunéal (en jaune) et on retrouve une zone gâchette péri anale nette (point vert) reproduisant ces douleurs. cette zone gâchette correspond à la zone de traitement initiale de ces condylomes.

 

 

 

 

 

L’infiltration test de la zone gâchette par de la lidocaïne 1% soulage immédiatement la patiente avec disparition de l’ensemble des symptômes. Cette infiltration va être efficace pendant 1 mois 1/2. La patiente bénéficiera d’une deuxième injection après cette période.

Discussion :

La patiente a bénéficié de beaucoup d’examens radiologiques normaux. L’ensemble des traitements proposés (antalgiques palier 1 et 2, antidépresseurs, antiépileptiques) ont été inefficaces.
Seul l’anamnèse précise de son problème et un examen clinique simple ont permis de porter un diagnostic confirmé par l’infiltration test d’anesthésie locale.