Céphalée de tension MEDECIN ABONNE

Cette céphalée (mal de tête), considérée autrefois comme essentiellement psychogène, est très fréquente puisqu’elle touche entre 30 % et 78 % de la population générale.

Le diagnostic est porté après au moins dix épisodes de céphalées.
Ces épisodes durent entre 30 minutes et  7 jours.
Il faut au moins 2  des caractéristiques suivantes :

  • localisation bilatérale,
  • à type de pression et de serrement,
  • non aggravées par les exercices de routine.

Les patients décrivent souvent l’impression d’avoir une pointe derriere les yeux.
La palpation des muscles craniens est parfois douloureuse.
La palpation des muscles cervicaux retrouvent également des points douloureux avec la plupart du temps des zones très sensibles au niveau de la base du crâne dans sa partie arrière (zone de fixation des muscles cervicaux).
Ces céphalées peuvent être modifiées par l’activité du patient. Par exemple disparition pendant le week-end ou les vacances.

Le diagnostic entre migraine légère sans aura et céphalée de tension peut être difficile, de même qu’entre céphalée de tension chronique et migraine chronique.

Une approche intéressante est décrite dans les douleurs liées à un syndrome myofascial des muscles de la tête et du cou