Episiotomie, bartholinite

Rappel

Description

Les voies d’abords chirurgicales de ces deux gestes sont vulvaires pour la bartholinite +/- périnéales pour l’épisiotomie. On rappellera  l’innervation de cette zone ( en bleu, le nerf génito-crural, en jaune le nerf clunéal, en rouge le nerf pudendal) :

Innervation périnéale de la femme

 

 

 

 

Lors de ces deux gestes une atteinte neuropathiques locales peut être responsable d’une douleur diffusant sur le trajet du nerf principal responsable de la zone opérée. De notre expérience, l’atteinte la plus fréquente concerne le nerf génito-crural (à gauche schéma sous-jacent)et le nerf clunéal (à droite schéma sous jacent)., le nerf pudendal étant plus rarement atteint:

Episiotomie, bartholiniteEpisiotomie, bartholinite

 

 

 

 

Le diagnostic est évoquée sur la présence d’une zone gâchette au niveau des cicatrices.

Cas clinique(s)

Traitement