Syndrome de la jonction dorsolombaire MEDECIN ABONNE

 

Ce syndrome associe des douleurs lombaires et/ou des pubalgies et/ou une atteinte latérale de la hanche (en jaune).

douleurs chroniques syndrome de la jonction dorsolombairedouleurs chroniques syndrome de la jonction dorsolombairedouleurs chroniques syndrome de la jonction dorsolombaire

La topographie de ces douleurs et des signes cliniques associées correspondent parfaitement au territoire nerveux issus de T11-T12 et T12-L1. La douleur la plus fréquente étant uniquement lombaire.

Ce syndrome est trompeur car la plupart du temps il n’existe pas de douleur du segment vertébral responsable reconnu par le patient. Par contre la palpation du segment est la plupart du temps douloureuse surtout en hyperextension du rachis.

Les examens radiologiques sont la plupart du temps normaux.