Torticolis : syndrome myofascial du muscle élévateur de la scapula MEDECIN ABONNE

Rappel anatomique

anatomie muscle élévateur de la scapula

 

Le muscle élévateur de la scapula se fixe, en haut, sur les processus transverses des 4 premières vertèbres cervicales et, en bas, sur l’angle supéro-médial de la scapula.

 

Son rôle est:

  • d’élever la face médiale de la scapula vers le haut et de permettre une rotation vers le bas de la glène de l’articulation gléno-humérale.
  • de permettre une extension  et une rotation homolatérale antérieure du cou

Syndrome myofascial du muscle élévateur de la scapula

Description

Les douleurs référées de ce muscle sont intenses et entrainent une gène cervicale à la rotation et à la flexion intense : c’est le muscle du torticolis

douleurs chroniques par syndrome myofascial du muscle élévateur de la scapula. Torticolis

 

Cette douleur se localise principalement à l’angle du cou, une irradiation est possible sur le bord médiale de l’omoplate ainsi que vers la partie postérieure de l’articulation de l’épaule.

 

Facteurs déclenchant et d’entretien

  • Tapper à l’ordinateur avec un écran sur le côté de manière prolongée.
  • Parler au téléphone avec la tête en rotation vois en flexion latérale
  • Dormir avec la tête penchée sur le côté (dans un siège de voiture, d’avion, etc…)
  • Elévation prolongée de l’épaule (accoudoirs de siège trop haut, utilisation d’une canne trop longue)
  • Surmenage musculaire inhabituel (rotation fréquente de la tête comme nager le crawl, regarder un match de jeu de balles)

Diagnostic

Le patient est dans une attitude figée, il regarde autour de lui en tournant les yeux et le tronc mais pas le cou. La tête est légèrement inclinée du coté douloureux.
La rotation du cou est très limitée vers le coté atteint, par contre flexion et extension du cou sont possibles.
La palpation de la zone douloureuse qui se situe à l’angle du cou se fait en poussant le trapèze à ce niveau, vers l’arrière. Cette palpation reproduit une partie des douleurs.
Une autre zone douloureuse est fréquente et se situe entre 1 et 2 cm au dessus de l’omoplate.

Traitement

Etirement du muscle en appliquant une flexion en avant et en latéral du coté opposé à la douleur.
Le traitement est parfois difficile car le syndrome myofascial de l’élévateur de la scapula est souvent associé à une atteinte du splénius, des scalènes, et d’autres muscles postérieur du cou.

Parfois une infiltration du muscle dans la zone douloureuse par de la lidocaïne 1% suivie d’étirement puis d’application de chaleur permet de lever rapidement “le torticolis”.

Prévention

  • Auto-étirement du cou sous une douche chaude avec tête en avant suivant différents axes de rotation de la tête
  • Correction lors de l’utilisation d’un écran, ou ordinateur de la rotation de la tête qui doit être droite
  • Remplacement d’une chaise de bureau trop basse
  • Correction de troubles de la vue (myopie)
  • En cas d’utilisation d’une canne, elle doit être à  une longueur adapté pour ne pas surélever l’épaule.