Syndrome myofascial des muscles du quadriceps fémoral MEDECIN ABONNE

Rappel anatomique

Muscle composé de 4 chefs :

  •  Droit fémoral
  • Vaste médial
  • Vaste intermédiaire
  • Vaste latéral

anatomie quadriceps fémoral anatomie quadriceps fémoralLes muscles du groupe du quadriceps s’insèrent tous les 4, en distal, sur la rotule. La rotule est fixé sur la tubérosité tibiale antérieure par le ligament patellaire.

L’insertion proximale du droit fémoral se fait sur l’épine iliaque antéro-inférieure (dessin de gauche en rouge). C’est le seul chef du quadriceps à franchir deux articulations (hanche et genou).
L’insertion proximale des vastes se fait sur la partie proximale du fémur.

Le quadriceps fémoral joue le rôle d’extenseur de la jambe, mais également de fléchisseur de la cuisse  sur le bassin par le droit fémoral. Il stabilise le genou lors de la marche (maintien de la rotule en position par les vastes, contrôle de la flexion du genou), Il participe aux mouvements antéropostérieurs du tronc.

Syndrome myofascial du muscle quadriceps fémoral

Le droit fémoral

Syndrome myofascial fréquent, les zones responsables sont souvent situées dans la partie proximale du muscle proche de la hanche mais la douleur projetée se situe au niveau du genou parfois ressentie comme profonde. Plus rarement le trigger point se situe dans la partie basse du muscle, au dessus de la rotule et dans ce cas la douleur est ressentie comme profonde voir intra articulaire.
douleurs chroniques syndrome myofascial du quadriceps fémoral

 

 

 

 

 

 

 

Une cause mal connue d’apparition de ce syndrome est l’injection répétée dans le haut de la cuisse de traitement par voie sous cutanée par exemple chez le diabétique insulino-dépendant ou les traitements anticoagulants prolongés.
L’utilisation répétée du muscle lors d’exercice de musculation ou de gymnastique peut également être responsable.
Une contraction violente lors d’un faux pas dans un trou, ou une descente de trottoir peut également déclencher le syndrome.
Enfin dans certaines immobilisations orthopédiques, muscle raccourci, ce syndrome peut également apparaître ( par exemple traitement d’une entorse de genou, ou de rupture de ligaments croisés)

Le traitement est, comme pour ce type de pathologie, basé sur les massages profonds et les étirements. Les étirements se font par hyperextension en arrière de la hanche en fléchissant le genou.

Le vaste médial

Le trigger point le plus fréquent de ce muscle se trouve dans la partie distale du muscle.
La douleur est sourde dans la partie représentée en rouge sur le schéma ci-dessous. Pour les triggers points situés plus haut une douleur en bande sur la partie antéro interne de la cuisse est décrite.
douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste médial douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste médial

La particularité du trigger point le plus bas est qu’il peut donner un dysfonctionnement fonctionnel sans apparition de douleurs associées. Cette gène fonctionnelle se traduit par un dérobement du genou avec , parfois, chute associée.

Ce syndrome myofascial peut être déclenché par une pronation excessive du pied (hyper mobilité médio tarsienne, pied équin, déséquilibre musculaire, pied de Morton, pied plat). Il peut également apparaître, lorsqu’il existe une inégalité de longueur de membres inférieurs, dans le membre le plus court.
Les activités sportives  telles que le jogging, le ski, le football peuvent également être responsable.
La position sur les genoux sur un sol dur peut également entretenir ces douleurs (jardinage, carreleur,…)

Le traitement se fait par des massages profonds et par étirements du muscle hanche en abduction complété et rotation externe genou fléchi.

Le vaste intermédiaire

Les douleurs référées liées à des triggers points de ce muscle donne des douleurs de la partie antérieure de la cuisse surtout dans sa partie médiane.
douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste intermédiaireIl est à noter que le diagnostic est plus difficile car la palpation du muscle qui se trouve sous le droit fémoral est presque impossible.
Les patients atteints ont du mal et étendre totalement le genou notamment après être restés immobiles de manière  prolongée.

Le traitement se fait par étirement genou fléchi au maximum.

 

 

 

 

Le vaste latéral

On trouve de nombreux triggers points possible dans ce gros muscles. Les douleurs référées sont sur le coté de la cuisse et irradie vers le haut et le bas de la crête iliaque au genou en fonction de la localisation douloureuse.
douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste latéral douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste latéral douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste latéral douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste latéral douleurs chroniques syndrome myofascial du vaste latéral

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les triggers points les plus bas situés donnent des douleurs du bord externe de la rotule avec sensation de rotule bloquée.

Ces douleurs prédominent lors de la marche mais également lorsque le sujet dort sur le coté touché.

Le traitement se fera au mieux par la compression ischémique. Notamment avec des automassages allongé sur le coté sur une balle de tennis.