Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux MEDECIN ABONNE

Les douleurs en rapport avec la musculature abdominale posent souvent des problèmes diagnostics. En effet, les relations avec les viscères sous jacents sont étroites. Ainsi les syndromes myofasciaux des muscles abdominaux peuvent être responsables de troubles digestifs ou génito-urinaires tels que colites, pyrosis, nausées, diarrhées, spasmes vésicaux, dysménorrhées, etc.

De même des problèmes viscéraux sont à même de déclencher des douleurs de la musculature abdominale qui peuvent persister même après disparition de la pathologie viscérale initiale.

Rappel anatomique :

Les fibres des deux muscles médiaux sont orientées verticalement : le muscle grand droit et le muscle pyramidale abdominal.

Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux

grand droit

Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux

muscle pyramidal

Les muscles latéraux ont des fibres qui s’entrecroisent : le muscle oblique externe en surface dont les fibres se dirigent du haut vers le bas de l’extérieur vers l’intérieur, le muscle oblique interne sous jacent dont les fibres ce dirigent du haut vers le bas de l’intérieur vers l’extérieure et le muscle transverse le plus profond dont les fibres sont horizontales.

Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux

oblique externe

Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux

oblique interne

Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux

transverse

Les douleurs et symptômes :

Le muscle grand droit de l’abdomen :

Les symptômes dépendent en grande partie de la localisation du syndrome myofascial. Il existe trois grandes régions donnant des douleurs référées différentes. La partie supérieure sus ombilicale, la partie péri ombilicale et la partie inférieure (points verts).

La partie supérieure peut donner des douleurs dorsales en barre (en jaune) associées à des sensations de plénitudes gastriques, de nausées voir de vomissements avec une douleur épigastrique. Les douleurs de la partie haute du muscle peuvent également faire penser à une cholécystite, un ulcère gastrique, une pancréatite, voir une douleur d’angine de poitrine.

Syndromes myofasciaux des muscles abdominauxSyndromes myofasciaux des muscles abdominaux

L’atteinte de la partie péri ombilicale du muscle est volontiers responsable de sensations de spasmes intestinaux ou de coliques. Elle peut déclencher des douleurs diffuses abdominales. Les patients ressentent le besoin de se pencher en avant pour se soulager. Ces douleurs on tendance à apparaître et à  s’aggraver au fur et à mesure que la journée passe.

 

L’atteinte de la partie inférieure peut être responsable de douleur en barre irradiant dans le dos vers les sacro iliaques. Elles peuvent être responsable de dysménorrhées (anomalie de la menstruation), parfois les symptômes sont ceux d’une appendicite aigüe dont la particularité est d’apparaître lorsque le patient est fatigué.

Le muscle pyramidal de l’abdomen :

En général responsable de douleur médiane sous ombilicale isolée.

Les muscles obliques de l’abdomen :

Les douleurs en provenance de l’oblique externe (point vert) dans sa partie supérieure donnent des douleurs projetées au niveau de l’épigastre (zone fuchsiaSyndromes myofasciaux des muscles abdominauxavec une sensation de douleur “profonde”, peuvent s’y associer des reflux gastriques parfois qualifiée de “douleur de hernie hiatale”.

Les douleurs en provenance de la partie basse de l’oblique externe (point vert) irradie vers le pli inguinale et les organes génitaux externes (zone fuchsia). Dans la partie la plus médiane, le syndrome myofascial peut être responsable d’une vessie irritable avec une douleur référée au niveau de la vessie.

La partie basse des muscles obliques peut également être responsable de diarrhées.

Le muscle transverse de l’abdomen :

Il est responsable de douleur irradiant entre les deux cotés du grill costal, au niveau de la partie médiane de l’abdomen.

Notion de points de renvois :

Ce phénomène est rare.Syndromes myofasciaux des muscles abdominaux

Il s’agit d’un point (point vert) ce situant sous la 12ème côte à droite ou à gauche dans sa partie postérieure, près de l’angle costo-vertébral.
Ce point est responsables d’aérophagie , d’éructations fréquentes voir de vomissements en jet.
Lors de la pression de ce point, le patient émet un renvoi.

Traitement :

Il est le même que pour les autres muscles :

Massage, étirements, compression ischémique.
Parfois des infiltrations d’anesthésiques locaux dans les zones responsables permettent de confirmer le diagnostic et de faire disparaître le syndrome myofascial.
Des exercices sont également préconisés tels que la respiration abdominale, des exercices de bascules du bassin, des exercices d’allongé assis, assis allongé.