Nefopam (ACUPAN) MEDECIN ABONNE

Indications :

Médicaments antalgiques non apparentés aux autres classes d’antalgiques. Pas d’effet anti inflammatoire,pas d’effet antipéyrétique, pas de ralentissement de transit, pas de dépression respiratoire.
Traitement symptomatique des affections douloureuses aiguës, notamment des douleurs postopératoires.
Ce médicament n’existe que pour injections, il peut tout fois être prescrit per os, il suffit de casser l’ampoule et de la boire. Ce médicament n’est pas indiqué dans le traitement des douleurs chroniques.

Posologie :

– Per Os : une ampoule toutes les 4 à 6 heures sans dépasser 120 mg/j (6 ampoules).
– Voie IM : Acupan doit être administré en IM profonde. La dose usuelle recommandée est de 20 mg par injection. Si nécessaire, elle peut être répétée toutes les 6 heures sans dépasser une dose totale de 120 mg/24 heures.
–  Voie IV : Acupan doit être administré en perfusion IV lente sur plus de 15 minutes, le patient étant en décubitus, afin d’éviter la survenue d’effets indésirables (nausées, vertiges, sueurs). La dose unique usuelle recommandée est de 20 mg par injection, répétée toutes les 4 heures, si nécessaire, sans dépasser une dose totale de 120 mg/24 heures.

Contre-indications :

– Hypersensibilité au néfopam ou à l’un des constituants d’Acupan.
– Enfant de moins de 15 ans, en l’absence d’étude clinique.
– Convulsions ou antécédents de troubles convulsifs.
– Risques de rétention urinaire liés à des troubles uréthroprostatiques.
– Risque de glaucome par fermeture de l’angle.

Mise en garde et précautions d’emploi :

Il existe un risque de dépendance avec Acupan.
Acupan n’est pas indiqué dans le traitement des affections douloureuses chroniques mais pourra être prescrit sur des périodes courtes en traitement adjuvant.
Le néfopam est déconseillée avec l’alcool et les autres substances sédatives.

Précautions d’emploi :

Il conviendra d’être particulièrement prudent :
– en cas d’insuffisance hépatique ;
– en cas d’insuffisance rénale, en raison du risque d’accumulation et donc du risque augmenté d’effet indésirable ;
– chez tous les patients avec pathologie cardiovasculaire en raison de l’effet tachycardisant du produit
– le traitement par Acupan est déconseillé chez le sujet âgé.

Effets indésirables :

– Excitabilité, irritabilité , hallucination, abus, pharmacodépendance.
– Somnolence, vertiges, convulsion.
– Tachycardie, palpitation.
– Rétention d’urine.
– Bouche sèche, nausées, vomissements
– Malaise.
– Hyperhydrose.
– Réactions allergiques, urticaires.

Déconseillés pendant la grossesse et l’allaitement (pas d’études)

Surdosage :

Manifestations anticholinergiques avec tachycardie, convulsions, hallucinations. Le traitement est symptomatique.