Oxétorone


 Indications.


Traitement de fond de la migraine

Posologie.


1 à 2 comprimés par jour.
Dans les cas rebelles, la posologie peut être portée à 3 comprimés par jour sans la dépasser.
Répartir les doses au repas du soir et au coucher.

L'oxétorone, visant à modifier le terrain migraineux, doit être pris quotidiennement pendant plusieurs mois.

 
L'oxétorone est dépourvu d'effets sur l'accès migraineux constitué et peut être associé avec les autres antimigraineux, notamment ceux utilisés en traitement de la crise. 

Contre-indications.


Antécédents d'hypersensibilité à l'oxétorone ou à l'un des constituants du médicament.

Effets secondaires.


Effets sur les organes de la reproduction et effets endocriniens : Exceptionnels cas d'hyperprolactinémie, de galactorrhée et d'hypertrophie mammaire.

Effets sur le système nerveux central : Ils surviennent surtout à doses élevées : somnolence surtout en début de traitement, manifestations extrapyramidales (hypertonie, dyskinésie, tremblements) de fréquence inconnue.
Effets psychiatriques : Fréquence inconnue : syndrome dépressif, syndrome de sevrage à l'arrêt du traitement.

Effets digestifs :
Exceptionnellement : diarrhées profuses cédant à l'arrêt du traitement.
Fréquence inconnue : colites microscopiques (colite lymphocytaire ou colite collagène).

Troubles du métabolisme et de la nutrition :Fréquence inconnue : appétit excessif.
 

Surdosage : Les symptômes qui pourraient être observés sont ceux d'une intoxication par les neuroleptiques : syndrome parkinsonien très grave, coma. Ont aussi été rapportés des convulsions et des troubles de la conduction cardiaque.

Mécanismes d'action.


L'oxétorone est un antihistaminique H1 qui possède aussi des propriétés antagonistes de la sérotonine et la dopamine. Il possède également des propriétés antalgiques et antiémétiques.