Chirurgie gynécologique ouverte ou césarienne

Rappel

Description

Cette chirurgie se pratique par une incision sus pubienne (en vert) horizontale plus ou moins large. Elle peut être responsable, à distance de douleur abdominale et inguinale associé parfois à des douleurs vulvaires et vaginale (premier tiers du vagin) responsable dyspareunie. La partie médiane de la cicatrice peut également être responsable de dysurie à type d’instabilité vésicale et de brulure, urétrales :

Chirurgie gynécologique ouverte ou césarienne Chirurgie gynécologique ouverte ou césarienne

 

 

 

 

Le diagnostic est suggéré par une manœuvre du  palpé roulé douloureuse de la cicatrice (de caractères neuropathiques). Lorsqu’il existe une dysurie, l’atteinte est profonde et il est parfois difficile de déclencher les douleurs à la palpation.

Enfin, dans de nombreux cas, la position de protection, légèrement penchée en avant, entraine des douleurs lombaires qui peuvent dominer le tableau.

Cas clinique(s)

non référencé

Traitement

Traitement de la douleur neuropathique